Accueil

CONTES ET RENCONTRES

Se rassembler autour de la parole conteuse en Baronnies provençales

FESTIVAL 2020 ANNULE A CAUSE DU CONTEXTE SANITAIRE

DES CONTES A L’ECOLE ONT PU SE PARTAGER, MALGRE L’ANNULATION
Grâce au partenariat avec le Parc Naturel Régional des Baronnies Provençales, deux spectacles de contes ont pu avoir lieu au sein de l’école de Curnier, dans le cadre de leur projet d’Education à l’environnement autour du thème de l’eau. Sont ainsi venues conter : Claire Alauzen et Virginie Komaniecki, pour la joie des enfants assoiffés d’histoires.
Merci à Matthieu Morard pour la montage de ce partenariat et son soutien joyeux, et à Nathalie Revel Bruas, institutrice de l’école de Curnier, qui nous a accueillies généreusement malgré le contexte actuel et ses complexités.

HOMMAGE A ROGER PASTUREL QUI NOUS A QUITTE

LO ROGIER PASTUREL NOS A QUITAT Roger Pasturel est décédé le samedi 21 novembre 2020.
Pour Maga sa compagne, ses enfants, ses amis, une perte cruelle. Pour lui la fin des souffrances endurées avec courage depuis des semaines. C’est un ami, un frère que notre association vient de perdre.
Roger est un des créateurs en 1989 du Festival « De moulins en paroles » qui deviendra « Contes et Rencontres ». Il en a assuré le succès et la pérennité. En 2001, lorsque le Festival menace de disparaître, il est avec nous pour reprendre le flambeau et continuer cette tradition vivante. Créateur et continuateur du Festival, il en est notamment pendant des années le directeur artistique, garantissant une programmation de qualité par ses choix judicieux et ses nombreux contacts avec les conteurs français ou étrangers renommés. Sans lui, qu’aurait été l’histoire et la vie du conte dans notre région ?
Roger était un conteur exceptionnel, aux histoires vivantes, colorées, émouvantes parfois, parfois désopilantes. Qui aura pu oublier entre autres sa descente mouvementée des tommes de chèvres dans les vallées du Nyonsais ? A lui seul, il remplissait les salles, il faisait le bonheur des spectateurs qui se déplaçaient pour lui. Dans nos cantons, bien sûr, mais aussi sur l’ensemble du territoire occitan, de Bordeaux à Nice.
C’était aussi un écrivain, un acteur, un comédien, un metteur en scène. C’est sous son impulsion que la troupe de théâtre « La Mandrigoule » anima des années durant notre « pays » avec succès. Dans un pays plus respectueux des identités culturelles régionales, son œuvre et son travail aurait mérité une audience et un respect encore plus grands.
C’était aussi un militant convaincu et persévérant pour la promotion de la langue d’Oc, de son provençal de Valréas jusqu’au dialecte « de l’autre man dau Rose » – de l’autre côté du Rhône. Grâce à des hommes comme Roger, notre langue reste vivante, porteuse d’humanité et d’universalité . Bien loin du « patois local » auquel on veut la réduire souvent.
Roger est parti. Il va nous manquer. Nous ne profiterons plus de son humour, de sa chaleur humaine, de sa fraternité parfois bourrue mais si sincère. Contes et Rencontres lui restera fidèle et s’efforcera de continuer sur la draille qu’il nous a tracée. Pour que vive le conte. Pour que vive la langue d’Oc. Adessiatz, Rogier. T’oblidarem pas, saras totjorn amé nosautres.
Le Bureau de l’association « Contes et Rencontres »

À propos de nous

Depuis une trentaine d’années, Contes et Rencontres est un rendez-vous attendu dans les villages des Baronnies provençales. Pour la joie de se rassembler autour de la parole conteuse, en plein coeur de l’hiver.

En savoir plus à notre sujet

Contactez-nous

contesetrencontres.nyons@gmail.com

Autres façons de nous contacter

Rendez-nous visite

26110 NYONS

Itinéraire et plans